Pourquoi.

 

Les techniques Web usuelles exigent un aller et retour vers le serveur pour chaque modification de la page affichée, aussi minime soit elle. Cela charge inutilement le réseau et ralentit le dialogue. Plusieurs solutions ont été proposées:

 

JavaScript, cette technologie très populaire tourne sur le poste client sans solliciter le serveur, le langage permet de modifier n'importe quel élément de la page, il est supporté par tous les navigateurs.

Cependant JavaScript présente de nombreux inconvénients. Le langage, non typé, manque de confort et de fiabilité. Des différences de comportement entre navigateurs restent inévitables, Remarquer la fréquence des plantages javascript dans votre navigation de tous les jours !

Ajax, cette technologie permet de ne recharger que la partie de page modifiée et donc réduit le trafic réseau. Elle utilise javascript, mais des outils peuvent générer le code, le travail de programmation est plus simple.

Applet, il s'agit de composant en java qui tourne sur le client.

 

Et plus récemment :

 

Ces trois techniques se fondent sur le même principe: Encapsuler un composant autonome dans une page web. Java FX permet également une exécution via Java Web Start. Dans le présent cours nous étudions SilverLight.

 

SilverLight est un add on au navigateur ; disponible pour IE et FireFox.

 

 

Dans les versions 2 et 3, SilverLight embarque une machine dot net et peut donc exécuter votre code C# ou VB localement. En fait il se comporte comme un client riche et se développe comme tel.

 

Vous développez un ou plusieurs composants SilverLight et vous les intégrez dans des pages HTML. Chacun de vos composants traite les événements localement, il peut solliciter des web services, ce qui ouvre la voie vers des applications complètes.

Dans cette approche les traitements serveurs peuvent être exposés sous la forme de Web Services. Cela est intéressant car la logique métier est ainsi complètement découplée de l’interface.

 

Avec Silverlight 3, l’application peut être installée sur le poste client.

 

 

Chapitre suivant.