SilverLight.

Un peu d’histoire.

 

Les techniques Web usuelles exigent un aller et retour vers le serveur pour chaque modification de la page affichée, aussi minime soit elle. Cela charge inutilement le réseau et ralentit le dialogue. Plusieurs solutions ont été proposées:


Applet, Flash et Silverlight se fondent sur le même principe: Encapsuler un composant autonome dans une page web.

SilverLight.

 

Il s'agit donc d'un composant, qui sera téléchargé avec la page web.

Ce composant peut se préparer sous Visual Studio.

En contrepartie l'internaute devra ajouter un plugin "SilverLight" à son navigateur. Il s'agit de fait d'une mini machine virtuelle dot net. Ce plug in est disponible pour Internet Explorer et FireFox.